La musique classique a fait son cinéma

« Claude Colas et Éric Lorillard ont été les initiateurs du premier concert, donné dans cette église il y a quatre ans, confiait Gaetan Lecorvec. Celui de mercredi soir était unique. Il avait été spécialement conçu par les musiciens, pour cette soirée. » Ils ont interprété des oeuvres de grands musiciens classiques qui sont devenues des musiques de films, comme La Sarabande, d’Haendel pour Orange mécaniqueLe concerto pour clarinette, de Mozart pour Out of AfricaLa force du destin, de Verdi pour Jean de FloretteMarche hongroise, de Berlioz et Tea for Two pour La Grande vadrouille, ou encore, La neuvième symphonie de Beethoven pour Orange mécanique, que le public a repris en choeur.

Entre chaque morceau, tour à tour, les musiciens expliquaient l’histoire de chaque film, des réalisateurs et de chaque compositeur.

Une belle soirée qui a rendu la musique classique accessible au plus grand nombre.

Source Ouest-France – Actualité  : La musique classique a fait son cinéma