Des relais Internet installés à la Quenaudière

« À l’heure où l’on évoque l’arrivée du très haut débit pour tous, la question des foyers encore mal couverts en haut débit est primordiale. Afin d’éviter une fracture numérique et dans l’attente de raccorder tous les foyers à la fibre optique, Manche Numérique a donc déployé un nouveau réseau wifi, le réseau Mimo. En cours de construction, le réseau sera, à terme, constitué de plus de 200 relais hertziens répartis dans les zones de faible éligibilité ADSL. 1 800 prises sont déjà raccordées », expliquait, mardi, Vincent Fillion, chef de projet en technologie Mimo au sein de Manche Numérique, à la cinquantaine de personnes présentes à la réunion.

« Dans la commune, le réseau Mimo est maintenant opérationnel, grâce aux relais installés sur un mât de 12 m au sud du village de la Quenaudière et sur le château d’eau de Montgardon », précise Guy Closet, le maire. Au total, 474 foyers dont l’ADSL est inférieure à 4 Mbits sont susceptibles de le recevoir.

La connexion au réseau fournit un accès à Internet à haut débit (de l’ordre de 20 Mbit/s pour le débit descendant et 3 Mbit/s pour le débit montant) et peut également proposer un service de téléphonie fixe et un service de vidéoclub en ligne.

L’éligibilité au Mimo est fondée sur la visibilité du relais. « Il est donc possible que certaines habitations se trouvent masquées, à proximité d’un cours d’eau, généralement dans une zone encaissée, et donc impossibles à connecter. Ces personnes peuvent souscrire un abonnement auprès d’un fournisseur d’accès à Internet par satellite, et bénéficier, sous certaines conditions d’une subvention pouvant aller jusqu’à 300 € », souligne-t-il.

Contact abonnements auprès de Nordnet (tél. 34 20 ; site : www.nordnet.com) ou Ozone (tél. 09 73 01 10 00 ; site : www.ozone.net). Renseignement auprès de Manche Numérique au 02 33 77 83 60.

source Ouest-France – Actualité