Mois : février 2018

Après la grande marée, second nettoyage de la plage

Après la grande marée, second nettoyage de la plage

Une vingtaine de sacs remplis d’objets en plastique, de cordages, auxquels s’ajoutent des poches à huîtres et des casiers, ont été ramassés par des bénévoles, samedi matin, de part et d’autre de la cale principale, côté Glatigny et côté Saint-Germain, sur une distance de 1,6 km. L’enlèvement de ce ramassage est assuré par la communauté de communes Côte Ouest-Centre-Manche.

Source Ouest-France – Actualité

Fascines et ganivelles protègent le littoral

Fascines et ganivelles protègent le littoral

Depuis quatre ans, la municipalité a choisi de protéger le littoral par la pose de fascines. Des ganivelles viendront renforcer cette protection sur un linéaire de 800 mètres.

Le projet

« La gestion des espaces naturels peut se faire sous plusieurs formes : pâturage, broyage, limitation des boisements, creusement de mares… », confie Antony Hannok, technicien et garde du littoral au Syndicat mixte des espaces littoraux de La Manche (Symel), gestionnaire des terrains du Conservatoire du littoral.

Mardi, 24 élèves du lycée Nature de Coutances, accompagnés de leurs enseignants, ont participé à un chantier de gestion naturelle de lande, encadré par Antony Hannock et deux employés du Symel : Christian Leconte et Éric Neuville. « Après la présentation de la gestion, de l’intéret et de la biodiversité d’une dune, les jeunes ont pratiqué des petits abattages ciblés dans une parcelle du Conservatoire pour créer des layons et faciliter ainsi la circulation des animaux qui y broutent. Les branchages en fagots, mis à disposition de la commune, serviront à la lutte contre l’érosion des dunes. »

Bonne résistance

Ce système de protection douce du littoral est pratiqué depuis quatre ans par la commune. Des fascines sont disposées au pied de la dune. Le sable s’accroche dans les branchages et reconstitue peu à peu la dune. « Ce système a bien résisté », confie Guy Closet le maire. « Lors des dernières tempêtes, ajoute Anton Hannok, la mer est venue manger, sous les fagots, qui se sont couchés et ont ainsi poursuivi leur travail de protection. »

Les fascines entreposées seront mises en place au mois de mars, après les grandes marées. Pour renforcer un peu plus cette protection, la municipalité en accord avec la DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer) et les riverains, a décidé de poser des ganivelles sur 800 mètres de long, à droite de la cale de descente à la mer jusqu’à la charrière du Pilet. « Elles seront placées en retrait, sur un sol plus dur, au-dessus des fascines pour éviter qu’elles repartent à l’eau aux prochaines marées, indique Guy Closet. L‘objectif est de boucher les entailles faites par le vent, d’empêcher le piétinement, tout en conservant des accès directs à la plage pour les riverains par des aménagements particuliers. La DDTM nous aide au financement, à hauteur de 80 %. »

Source Ouest-France – Actualité

Des objets hétéroclites découverts par la tempête

Des objets hétéroclites découverts par la tempête

Inlassablement, la mer va et vient et façonne le littoral. Elle charrie des tonnes de sable, creuse par endroits et en comble ailleurs. Lors de la dernière forte tempête, elle a mis au jour des protections hétéroclites enfouies sous la dune, à droite de la cale de descente à la mer. « Ces protections étaient entièrement recouvertes de sable, rapporte Antony Hannock, technicien et garde du littoral pour le Symel, gestionnaire des terrains du Conservatoire du littoral. Elles correspondent à des parcelles cadastrées. Il y a trente à quarante ans, les particuliers protégeaient eux-mêmes leurs parcelles des coups de boutoirs de la mer. En faisant des enrochements sauvages, en posant des buses remplies et bétons, reliées entre elles par des tiges de fer, en posant des bastaings de la SNCF et autres objets insolites. Il y avait même un banc en bois, l’assise placée face à la mer qui servait probablement à quelques nostalgiques pour admirer le paysage. »

Source Ouest-France – Actualité

Procès verbal du conseil – 13 décembre 2017

Procès verbal du conseil – 13 décembre 2017

Le compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du 13 décembre 2017 est disponible dans la rubrique Téléchargements avec les autres compte-rendus.

L’ordre du jour était le suivant :

  • Approbation du PV du 3 novembre 2017
  • Délibération sur la modification du plan de financement (autofinancement) pour le projet assainissement collectif
  • Délibération sur la modification du plan de financement (prêt bancaire) pour le projet assainissement collectif
  • Délibération sur la modification du coût de l’eau m3 suite à la validation du plan de financement pour le projet assainissement collectif
  • Délibération pour la demande de subvention de la tranche conditionnelle à la Communauté de Communes Côte Ouest Centre Manche et au Conseil général pour le projet assainissement collectif
  • Délibération sur le coût de la maîtrise d’œuvre des branchements de particuliers dans le cadre du projet assainissement collectif
  • Bilan de la réunion publique sur le projet assainissement collectif
  • Délibération sur le montant du projet effacement des réseaux électriques rue des écoles et rue du bourg
  • Délibération sur l’encaissement d’un chèque de remboursement de la SAUR
  • Valorisation des transferts des Zones d’Activités Economiques (Z.A.E.) implantées sur le territoire communautaire
  • bilan du téléthon
  • Point sur l’organisation du goûter intergénérationnel de noël
  • Organisation des vœux du Maire
  • Bulletin municipal
  • Questions diverses

Compte rendu du 13 décembre 2017

CHANTIER NATURE DANS LES DUNES

CHANTIER NATURE DANS LES DUNES

Pour consulter l’article, cliquer ici

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :