Des objets hétéroclites découverts par la tempête

Inlassablement, la mer va et vient et façonne le littoral. Elle charrie des tonnes de sable, creuse par endroits et en comble ailleurs. Lors de la dernière forte tempête, elle a mis au jour des protections hétéroclites enfouies sous la dune, à droite de la cale de descente à la mer. « Ces protections étaient entièrement recouvertes de sable, rapporte Antony Hannock, technicien et garde du littoral pour le Symel, gestionnaire des terrains du Conservatoire du littoral. Elles correspondent à des parcelles cadastrées. Il y a trente à quarante ans, les particuliers protégeaient eux-mêmes leurs parcelles des coups de boutoirs de la mer. En faisant des enrochements sauvages, en posant des buses remplies et bétons, reliées entre elles par des tiges de fer, en posant des bastaings de la SNCF et autres objets insolites. Il y avait même un banc en bois, l’assise placée face à la mer qui servait probablement à quelques nostalgiques pour admirer le paysage. »

Source Ouest-France – Actualité