L’abbé Auguste Lefort fête son centenaire avec plus de 300 paroissiens

Une tente a été dressée le long de l’église de Saint-Germain-sur-Ay, et dotée d’un écran de retransmission, pour que ceux qui n’ont pu entrer dans l’édifice puissent assister à la messe donnée, dimanche 29 octobre 2017, en l’honneur du centenaire de l’abbé Lefort, qui vit toujours au presbytère de la commune. Une journée de fête très chaleureuse, pour le principal intéressé mais aussi ses paroissiens et ses concitoyens en général.

Près de quatre cents personnes ont assisté à une messe singulière hier, à Saint-Germain-sur-Ay. Le maire, Thierry Louis, a prononcé un discours juste avant la cérémonie, une fanfare a ponctué l’office de plusieurs intermèdes, une jeune femme a pris le micro pour chanter l’Hallelujah de Leonard Cohen, et les paroissiens ont ri, puis applaudi à tout rompre, aux propos d’un curé qui a pris sa retraite il y a 22 ans…C’est qu’il s’agissait de fêter les 100 ans du père Auguste Lefort. Et que ce prêtre, né le 25 octobre 1917 à Saint-Hilaire-du-Harcouët, a conduit la paroisse de 1949 à 1995, et qu’il vit encore au presbytère, recevant des visites quasi quotidiennes de la part de ses voisins ou de ses paroissiens.

Enfin, sa chaleur et sa bienveillance, célébrées durant l’office, semblent n’avoir d’égal que son humour et sa vaillance, même s’il ne conduit plus depuis deux ans et se dit « très vieux, trop vieux même ».La municipalité lui a offert un pot de l’amitié, et le déjeuner qui a suivi à la salle de Lessay a rassemblé 250 convives.

source Ouest-France – Actualité