Pour profiter de l’été en toute sérénité

En suivant ces quelques conseils, vous pourrez profiter pleinement de la baignade, tout en réduisant les risques d’accident et en évitant de nombreux désagréments.

Noyade

En mer comme en rivière, il est constaté annuellement un grand nombre de noyade aussi :

  • baignez-vous dans les secteurs surveillés et respectez les consignes locales de sécurité
  • apprenez à nager et accompagnez les enfants au bord de l’eau
  • ne surestimez jamais vos capacités physiques
  • évitez la baignade dans les 2 heures qui suivent un repas copieux ou une consommation d’alcool
  • entrez progressivement dans l’eau, surtout après une exposition prolongée au soleil, pour éviter toute hydrocution

Choix du site de baignade

  • Informez-vous sur la qualité des eaux de baignade et leur vulnérabilité
  • Renseignez-vous sur d’éventuelles interdictions

Chaleur, déshydratation et exposition au soleil excessive

  • Evitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée, entre 12h et 16h
  • N’exposez pas au soleil les nourrissons et très jeunes enfants. Ils sont très sensibles au soleil et aux coups de chaleur
  • Protégez-vous et protégez encore plus les enfants : T-shirts, chapeaux et lunettes de soleil
  • Mettez de la crème solaire aux indices de protection élevés et renouvelez l’application toutes les 2 heures (ou après chaque baignade)

Pêche à pied de coquillages

  • Choisissez les milieux sains. Evitez ceux qui présentent un risque de contamination : proximité de rejets et de tout écoulement suspect, des ports et de manière générale de toute zone sensible à la pollution
  • Renseignez-vous sur la qualité des zones de cueillette et bien sûr respectez les interdictions de ramassage permanentes ou temporaires
  • Les quelques jours qui suivent de fortes pluies sont souvent marqués par une dégradation de la qualité des eaux et des coquillages. Evitez de pêcher à ces moments là
  • Informez-vous sur les dangers du lieu de pêche auprès des pêcheurs locaux, de l’office de tourisme, d’associations, etc.
  • Informez-vous sur les horaires et coefficients de marées
  • Informez-vous sur les prévisions météorologiques. Evitez les temps d’orage et la brume. Par précaution, ayez toujours une boussole sur vous
  • Placer vos coquillages au frais le plus tôt possible après la cueillette. Ne les laissez pas dans le coffre de votre voiture, même le temps d’un bain ou des courses.  Ils seront consommés si possible le jour même et soigneusement lavés
  • N’oubliez pas que la cuisson permet seulement de réduire (et non de supprimer totalement) les risques microbiologiques
  • N’abusez pas  des glandes digestives (tortillon des bulots, matière brune des crabes…) : ils concentrent les micropolluants 10 fois plus que la chair

Bien pêcher, c’est bien choisir les coquillages, en quantité satisfaisante mais sans piller la ressource.
Ne récoltez que les coquillages vivants, de taille réglementaire, en laissant les plus petits grandir …pour votre plus grand plaisir lors de la prochaine pêche… ! La ressource est fragile, respectez la en remettant en place les cailloux que vous retournez.

lien vers la page « coquillages de pêche à pied »

Animaux venimeux

Dans l’eau, prenez garde aux vives, méduses, raies et autres animaux venimeux. En cas d’accident, renseignez-vous au poste de secours sur la conduite à tenir et n’hésitez pas à consulter un médecin.

Propreté des sites de baignade

Un sable qui n’est pas très propre peut être à l’origine d’affections dermatologiques. Utilisez une serviette pour vous allonger sur le sable et profitez des douches mises à votre disposition.

  • La plage est un espace public, gardez la propre en utilisant les poubelles pour les déchets et les installations sanitaires mises à votre disposition. N’emmenez pas d’animaux domestiques sur la plage, les plages sont souvent interdites aux animaux pendant la saison balnéaire.

Pour consulter l’affiche, cliquer ici