Guy Adam a fabriqué deux crèches

Guy Adam a fabriqué deux crèches

« Depuis tout petit, je fais une crèche à Noël et je faisais un sapin en houx », confie Guy Adam, 65 ans, électricien à la retraite originaire de l’Orguillet, à Bretteville.

Et cette année encore, il n’a pas failli à la tradition en fabriquant deux crèches : une en bois, dans sa cour, et une lumineuse, sur le mur de l’église. Il a cinq petits enfants de 4 à 13 ans qui pourront s’émerveiller devant ses créations.

Dans sa cour, sa crèche est fabriquée avec deux palettes et une bâche pour faire l’habitacle recouvert de branches de noisetiers, de lierres, de mousses, de petits cailloux et de paille de lin à l’intérieur où sont posés les santons en résine, Joseph, Marie, les rois mages et l’enfant Jésus. « Les personnages sont fixés sur du contre-plaqué pour éviter qu’ils tombent. C’est la deuxième de cette grandeur que je fabrique. La première, il y a cinq ans, je l’ai donnée à l’église. » Cette crèche est illuminée et deux lasers projettent des motifs sur le mur de la maison.

Par ailleurs, on lui doit une autre crèche, à cheval sur le mur de l’église, qu’il a fabriqué avec du fer à béton et des cordons à led lumineux. Il a suivi un croquis que lui a fait un peintre afin d’avoir les bonnes proportions pour ses personnages puis, a travaillé le fer pour former les sujets et a attaché des cordons lumineux autour.

Une fois par semaine, il déplace les rois mages, montés sur deux serre-joints, pour les amener jusqu’à la crèche, le jour de Noël.

( source Ouest France 24/12/2020 )

Les commentaires sont fermés.