Euro de char à voile. Ils débarquent, vendredi, à Bretteville-sur-Ay

La compétition ne commence que ce dimanche, mais les chars à voile seront sur plage de Bretteville-sur-Ay dès vendredi. 130 pilotes s’affronteront jusqu’au 30 septembre. Jean-Luc Mairet, le président des Manchots de Bretteville, explique en quoi cet événement est une chance pour le club local.

Est-ce la première fois que Bretteville accueille l’Euro ?

Oui, c’est une première. Il y a déjà eu la coupe d’Europe (en 2007), mais il n’y avait que la classe promo. Là, il y en a cinq, donc cinq titres seront délivrés à la fin de la semaine prochaine. En France, on organise l’Euro tous les cinq ou six ans et, vu le nombre de sites, il faudra attendre longtemps avant de le voir à nouveau ici.

Pourquoi le choix s’est porté sur Bretteville ?

Plusieurs facteurs ont poussé notre candidature. Le fait qu’il y ait un club implanté localement a été un critère apprécié. Ce n’est pas un hasard, ça fait deux ans qu’on prépare l’événement.

Pour ma part, j’y suis à temps plein depuis des mois. Nos autres atouts, ce sont nos élus qui étaient prêts à nous soutenir et notre capacité à mobiliser 130 bénévoles sur l’événement.

Quand auront lieu les courses ?

Elles débutent dimanche, à 9 h, et sont réparties sur deux circuits de 10 km. Elles ne peuvent avoir lieu que si la mer est basse. Chaque manche durant 45 minutes, notre but est d’en faire passer autant que possible dans la journée.

Quels champions locaux participent ?

Il y a un licencié de Bretteville, Jérôme Langlois. On compte de potentiels pourvoyeurs de médailles avec les Normands Titouan Renet, Marie-Pierre David et le jeune Hugo Marie. Sur les 130 participants, il y a 60 % de Français. On a donc de potentiels pourvoyeurs de médailles dans nos rangs.

Du 23 au 30 septembre, Euro de char à voile sur la plage de Bretteville-sur-Ay.

source Ouest-France – Actualité